Troglodium             Living underground

Troglodium1

Click here to edit subtitle

Troglodytiques

         Depuis que l'Homo Sapiens décida de se protéger des intempéries et surtout des variations saisonnières l'option des grottes naturelles allait de soi. Ces abris affichèrent rapidement complet et en creuser d'autres s'avéra nécessaire, creuser les parois de pierre molle était ardu mais possible avec les outils de l'époque. Toutefois les murs frais en contact avec l'air chaud et humide de l'extérieur engendraient de la condensation rendant l'habitacle désagréable (sauf ceux en région très sèche). Plus on tentait d'extraire l'humidité par l'air extérieur plus on exacerbait le problème. Ce problème majeur de condensation est désormais résolu avec l'apport d'isolants et d'imperméabilisants modernes, la facilité d'excavation est aussi un facteur du retour des maisons troglodytiques.

        Votre design devra composer avec ce qu'offre le site, la qualité du sol, sa topographie, les fluctuations saisonnières, les vents dominants, votre budget, votre implication manuelle... Avant même d'élaborer un design une analyse du sol peût vous éviter bien des désagréments, il est occasionellement possible d'en avoir une idée visuellement mais en cas de doute une analyse approfondie peut s'avérer salvatrice pour le projet car tout y repose. Cela pourrait même vous avisez de différences à même la superficie en cause, de présence de roc et à quelle profondeur...de la stabilité des pentes autour ou de celles causées par l'excavation. Ces pentes seront assujetties aux intempéries pendant les travaux et en cas de pluies diluviennes les éboulements sont évidemment à éviter.

        Est-ce que votre site offre une évacuation naturelle des eaux de pluies, du drainage?  Voulez-vous y ajouter des murs de Trombe ou autres capteurs de chaleur, une installation géothermique, des tubes enterrés pour les prises d'air ou l'expulsion de radon...?

        Auparavant il était de mise de creuser des parois verticales pour créer des espaces troglodytiques mais avec les nouvelles technologies à notre portée il est désormais préférable de creuser, bâtir puis enterrer. Cela permet de construire un mur porteur, de l'imperméabiliser et de l'isoler ce qui évite les désagréments d'humidité typiques aux anciennes constructions sous terre ou dans la roche.

         Plusieurs types de murs sont possibles, il y les murs de blocs de béton (parpaing) qui est une façon simple, peu dispendieuse et qui ne requiert pas de gros équipements ou de main-d'oeuvre spécialisée. Pour les projets plus imposants il y a le béton coulé qui a fait ses preuves avec des contracteurs spécialisés disponibles presque partout. Pour les auto-constructeurs qui ont du temps et peu de connaissances ou d'argent je suggère un mur rond en bois cordé. Un mur de 60cm d'épais et rond s'avère très résistant aux pressions latérales et un toît lourd en augmentera sa rigidité et devinez quoi; de la terre c'est pesant. Facile d'exécution ce mur offre un autre grand avantage; pas besoin de mur de finition intérieure ni même  extérieure! Offre une esthétique unique qui coûterait une fortune chez votre designer rustique de votre région. Pour les amateurs d'audio ce type de mur est acoustiquement quasi-parfait, de par l'orientation des bûches le son y est absorbé en partie évitant ainsi les parasites sonores typique du mur de béton ou de gyproc.

         Plusieurs autres approches sont possibles; utilisations de ponceaux d'acier, de domes en ferro-ciment.... et une dont je vous mets en garde car elle semble populaire est l'utilisation de pneus recyclés puis remplies de terre à la masse !!!  Ce qui exige un contrôle très (très) élevé de la qualité du compactage sinon il y aura affaissement inégal des murs, ainsi qu'une main-d'oeuvre abondante et gratuite car l'ouvrage impliqué sera abondant . Écolo ? Maso?

          Les nouveaux développements domiciliaires des banlieues seraient écologiquement et esthétiquement avantagés par le regroupements de 6 è 12 habitations troglodytiques autour d'un espace vert avec installations de géothermie et de panneaux solaires mis en commun. Ce serait d'une efficacité peu commune.

De nos jours, le pour et contre des maisons troglodytiques pourrait aller comme suit:


         POUR

- Peu d'entretien.

- Frais l'été et chaud l'hiver.

- A l'épreuve des tornades, du feu et du bruit.

- Bien intégré à son environnement.

- A l'épreuve des voleurs qui auront moins de points d'entrée.

- A l'abri des diktats de la mode et leurs rénovations coûteuses.



         CONTRE

- Plus difficile d'accéder à un problème, s'il y a.

- Réglementations municipales désuètes et homogénéisantes.

- Les assureurs devant l'inconnu considèrent plus certains risques que les nombreux avantages (tempêtes d'eau, de vents, feux de forêts...).

- Assujetti aux aléas de Dame-Nature jusqu'à ce que le toit soit complété.

- Coûts de structure supérieurs (ici annulé par des murs de bois cordé).

- Inadéquat en zone inondable (quoique possible) ou  de permagel.

- Esthétiquement pauvre entre deux bungalows....


       "Homo troglo" étant jadis la norme, les récentes techniques et matériaux propulsent  l'Homo troglo sapiens" à l'avant-scène. Moins obnubilé par la mainmise académique qu'auparavant les possibilités souterraines s'avèrent de plus en plus prometteuses et avantageuses. Designs possibles en terrain plat, en pente, escarpé, rocheux... plus qu'on pourrait croire à première réflexion. Sous terre la température est toujours plus stable et les extrêmes s'amenuisent. Réduire les variables extérieurs devrait être un pré-requis essentiel pour toute habitation qui se veut écologique et confortable. Les fla-flas technologiques sont içi superflus.



                                 

                                



































































.

Premier troglo




D'ancienne carrière à habitation





Integration totale





Approche moderne





Regroupement





A l'abri des vents et du froid.




Oops! This site has expired.

If you are the site owner, please renew your premium subscription or contact support.